La Grande Muraille Verte

Diohine crée sa Grande Muraille Verte

Le GIE Mbooba Yiif est crée le 27 Juin 2006 à Diohine. Sa mission est de promouvoir le développement et améliorer les conditions de vie des femmes en zone rurale dans plusieurs domaines. (Commerce, Elevage, Agriculture, Artisanat, Culture etc…). Après plusieurs années d’existence, le GIE à décidé d’unir toutes les forces et mettre en place l’union des femmes pour le développement de Diohine composée de 23 groupements féminins pour une action commune. Pour rappel le secteur de Diohine est composé de 12 villages qui sont : Diohine , Poultock, Gadiack 1et 2, Godél, Kothiokh, Wadiana, Mbétite, Khassouse, Logdir, Gardiame. Ces 12 villages partagent les mêmes réalités socioculturelles. Les activités principales sont : maraichage, agriculture, élevage, transformation des produits céréaliers.

 

v        Problèmes et difficultés rencontrés par les femmes :

-         L’analphabétisme:  Plus de 50%des femmes au foyer en zone rurale sont analphabètes d’où nécessité de promouvoir l’alphabétisation et accéder à la formation.

-         La pauvreté: aussi comment une femme peut elle s’épanouir ?

 Il est indispensable d’associer les femmes au processus de promotion et de lutte contre la pauvreté.

 

Beaucoup de domaines d’Activités Génératrices de Revenus sont à la portée des femmes. Un appui et une formation dans divers domaines contribueraient à mieux valoriser leurs activités. Depuis qu’il est créé, le GIE entend promouvoir solidarité, entre-aide et  développement durable à travers tous ses membres.

 

  Programme Femmes et Environnement

 

Phase 1 : Année 2012

 

 loi portant code de l’environnement

 « La présente loi a pour objet d’établir les principes fondamentaux destinés à gérer et protéger l’environnement contre toutes les formes de dégradation, afin de valoriser rationnellement l’exploitation des ressources naturelles, lutter contre les différentes sortes de pollutions et nuisances et améliorer les conditions de vie des populations dans le respect de l’équilibre et de leurs relations avec le milieu ambiant ».

Conscient du phénomène rapide de la déforestation qui secoue nos villages pour plusieurs raisons, le GIE a mis en place ce programme pour répondre au besoin de bois de chauffe, à la réduction voire destruction des forêts et de la couverture végétale,  mais aussi, côté économique, pour  la possibilité d’intégrer la production de légumes par les femmes.

Il s’agit de reboiser 23 hectares soumis à la protection des groupements pour plusieurs espèces : manguiers, eucalyptus etc… pour une durée indéterminée.

 Ainsi du 1er au 11 Août 2012 une campagne de reboisement est organisée à Diohine.

 

Objectifs :

 

ü       Reboiser sur les 23 hectares (eucalyptus, anacardiers, manguiers)

ü    Sensibiliser la protection de l’environnement et le rôle important de la forêt sur les 12 villages.

Participants

ü         Les Groupements (23)

ü      15 Jeunes de l’Association Amis de la Nature et 2 Coordinateurs

Pendant 11 Jours cette équipe va sillonner les 12 villages

Les résultats du reboisement

nous avons recu avec plaisir les contributions et les partages d'experiences ,on vous fait savoir que nous avons utilisé deux types de sols:un sol tan un peu aride et non pratique à l'agriculture sur lequel nous pensons  avoir des champs d'eucalyptus et d'autres especes adptées,au total nous avons reboisé 12100 EUCALYPTUS (bois villageois) nous avons d'autres terres cultivables sur lesquelles nous mettrons des arbres fruitiers et autres. .Nnous signalons le probléme de la divagationsdes animaux en saison sèche d’où l’intérêt de protéger les champs avec du grillage.

Écrire commentaire

Commentaires : 0